Art Brussels WEEK : du 3 au 6 juin, offline & online

Stefan Rinck “In this Garden he reads the Diary of the World” Sorry We Are Closed Bruxelles

Comme nous l’annonçait Anne Vierstraete la directrice d’Art Brussels lors de son interview du 16 février (relire) l’édition 2021 s’adapte au contexte et évolue vers une double proposition. D’une part, la Online Viewing Room sur Artsy: 1-14 Juin 2021 et d’autre part un Parcours des galeries du jeudi 3 au dimanche 6 juin 2021.

« Comme lors d’une édition physique de la foire, les visiteurs de l’OVR pourront être guidés dans leur navigation sur la plateforme. Quatre personnalités invitées du monde de l’art feront part de leurs choix ; il s’agit de Guillaume Désanges (critique d’art et commissaire d’exposition), Abaseh Mirvali (commissaire d’exposition indépendante, Los Angeles), Zoé Whitley (directrice Chisenhale Gallery, Londres) et Joost Vanhaerents (copropriétaire Vanhaerents Art Collection, Bruxelles) » Anne Vierstraete

L’Art Brussels WEEK met en avant plus de 110 expositions de galeries qui se déroulent dans les galeries mêmes. Le visiteur pourra préparer son parcours de visite à l’aide du programme des expositions et des plans de villes disponibles pour Anvers, Bruxelles, Knokke et Paris, téléchargeables sur le site de la foire. Des galeries situées dans d’autres villes seront également incluses dans cet événement. 

A noter que le projet d’une Art Brussels Summer Edition en version limitée sur le site de Tour & Taxis n’a pu être maintenu.

La plupart des galeries en Belgique, de même que les galeries parisiennes, étendront leurs horaires d’ouverture et organiseront des portes ouvertes le dimanche 6 juin. 

De nombreuses galeries basées en Belgique ont réservé leur exposition phare pour l’Art Brussels WEEK afin de créer un moment marquant. 70% des galeries belges ont choisi de présenter le travail d’un seul artiste. Certaines ont préféré présenter une exposition de groupe sur une thématique particulière, comme elles le font en temps normal sur leur stand à l’occasion de la foire. 

Trois villes belges à l’honneur en raison de leur concentration en nombre de galeries d’art 

FOCUS SUR BRUXELLES

Art Brussels existe depuis 1968 ; eu égard à son nom, il n’est pas surprenant que l’accent soit mis sur la scène artistique bruxelloise. 39 galeries bruxelloises figurent sur le plan de la ville. Des visites guidées seront proposées pendant le week-end des 5 et 6 juin. 

Nouveaux espaces de galeries et initiatives à découvrir : 

Pendant la pandémie, deux galeristes étrangers ont décidé d’ouvrir une antenne de leur galerie près du Sablon à Bruxelles. La galerie brésilienne Jaqueline Martins s’est installée rue aux Laines 14, au rez-de-chaussée d’une maison de maître avec vue sur un joli jardin de ville. La galerie représente de nombreux artistes brésiliens et a stratégiquement opté pour Bruxelles afin de dialoguer plus étroitement avec une scène artistique européenne intéressante et d’une importance critique. Pendant l’Art Brussels WEEK, la galerie prévoit un vernissage le samedi 5 juin avec une exposition solo de Daniel de Paula. Ce jeune artiste américain vit et travaille à São Paulo et Amsterdam. Son travail est principalement sculptural; des stratégies telles que l’appropriation, le déplacement et la décontextualisation des objets du quotidien sont utilisés par lui. Daniel de Paula jette un regard analytique sur notre société en examinant les structures géographiques, géologiques, historiques et également socio-politiques. 

Façade de la galerie Jaqueline Martins (São Paulo-Bruxelles) au Sablon, Courtesy of Galeria Jaqueline Martins

La deuxième galerie étrangère qui ouvre ses portes à Bruxelles est basée rue Ernest Allard, 25. Nino Mier, galeriste de Los Angeles aux racines européennes, représente un programme mixte d’artistes américains et européens, principalement des peintres. Nino Mier proposera une présentation solo de Mindy Shapero montrant ses peintures psychédéliques créées en série ainsi que deux oeuvres sculpturales. 

En outre, trois galeristes bruxellois ont récemment ouvert un nouvel espace galerie permanent. Harlan Levey a ouvert sa deuxième galerie à Molenbeek. L’entrepôt rénové de 250 m² porte le nom HLP1080. Ce lieu comprend un espace galerie, l’atelier de l’artiste Emmanuel Van der Auwera et un atelier de designer. L’exposition inaugurale, intitulée « Slash & Burn II », est dédiée exclusivement à Marcin Dudek. Outre cet espace, Harlan Levey Projects transforme sa galerie située à Ixelles en HLP1050, où il présentera une exposition en duo de Willehad Eilers et Philip Mueller, en collaboration avec la galerie Carbon.12 de Dubaï. La deuxième galerie bruxelloise dotée d’un espace impressionnant est Sorry We’re Closed. Le galeriste Sébastien Janssen déménage sa galerie fin mai, soit à la veille de l’Art Brussels WEEK, rue des Minimes 39 dans un somptueux hôtel de maître 19ème siècle dotée d’un majestueux escalier. L’exposition d’ouverture mettra à l’honneur Anastasia Bay et ses toiles représentant des figures robustes et tourmentées qui semblent être en plein mouvement. La troisième galerie, Stems Gallery, a déménagé il y a quelques mois dans un nouvel espace rue Prince Albert 4. Ce galeriste branché attire de nombreux jeunes visiteurs. Il présentera une exposition collective intitulée « Take My Breath Away » avec des oeuvres de Julien BoudetAryo Toh DjojoDhewadi HadjabDan MandelbaumMarieVicTyrell Winston et Allison Zuckerman

Stems gallery, Leo Luccioni Royal Gala Luxe

A l’occasion de l’Art Brussels WEEK, quelques galeries participant habituellement à Art Brussels ont décidé d’ouvrir un espace temporaire à Bruxelles. Ron Mandos, une galerie située à Amsterdam, transformera ainsi l’atelier bruxellois de l’artiste Hans Op de Beeck en une exposition personnelle de l’artiste. L’oeuvre sculpturale et les dessins d’Op de Beeck sont empreints de mélancolie. Nadja Vilenne, une galeriste originaire de Liège, s’installera provisoirement à quelques pas dans la rue de Nino Mier, au numéro 18, pour montrer les dessins poétiques de Benjamin Monti et des oeuvres teintées de surréalisme du sculpteur Jacques Lizène. A Schaerbeek, en périphérie des quartiers des galeries, l’ex- galeriste Simon Delobel proposera une présentation unique intitulée 

«Personne n’en veut, j’achète» de Jacques André et Naoki Karathanassis. Dans son travail, Jacques André critique, non sans une pincée d’humour, le système du marché de l’art. La galerie Schönfeld ouvrira un deuxième espace éphémère à Bruxelles avec une présentation du peintre belge à redécouvrir Albert Pepermans. Enfin, LMNO Gallery, donnera accès sur rendez-vous à son second nouvel espace proche de l’Abbaye de La Cambre sur l’avenue Emile de Mot, LMNO Conciergerie, où seront présentées des oeuvres de Maria Friberg

LMNO galerie Denicolai & Provoost Vue de l’exposition 10 Hors-champs in the show. © Philippe Degobert

Coup d’oeil par quartier des galeries à Bruxelles : 

Louise-Sud On trouve une forte concentration de galeries autour de la rue de l’Abbaye. Xavier Hufkens, qui a de longue date prit ancrage dans ce quartier, a attiré d’autres galeries d’art dans son sillage. Hufkens présentera une exposition de Lesley Vance, une peintre abstraite américaine qui avait remporté le Solo Prize à l’occasion de la dernière édition d’Art Brussels en 2019. 

Almine Rech, qui est à la tête de plusieurs galeries dans des métropoles telles que New York, Hong Kong, Paris et Londres, exposera à Bruxelles l’artiste pékinois Huang Yuxing. A première vue, ses paysages colorés et abstraits semblent adopter un style expressif mais les coups de pinceau précisément définis et la palette de couleurs intenses témoignent d’un grand sens du détail. 

A la galerie Maruani Mercier, une exposition de groupe « Protect Me From What I Want » figurera entre autre des oeuvres de Jonathan LaskerMeessen De Clercq présentera Thu Van Tran, une artiste vietnamienne vivant et travaillant à Paris. Elle est connue pour ses grandes oeuvres immersives, contemplatives, abstraites, bidimensionnelles utilisant différentes techniques. 

Dans le second espace de la galerie Xavier Hufkens, situé à quelques pas, le galeriste présentera Cathy Wilkes, surtout connue pour ses installations à grande échelle, avec lesquelles elle a représenté la Grande-Bretagne à la Biennale de Venise en 2019. Plus récemment, la peinture est davantage mise en avant dans son travail. 

Quelques autres galeries d’Art Brussels sont situées dans le même immeuble que Xavier Hufkens. Hopstreet Gallery proposera l’exposition « Pars Pro Toto » de l’artiste belge Johan De WildeZwart Huis présentera deux expositions dans des espaces distincts, figurant les artistes belges Jan Vanriet et SigridTangheRossicontemporary programmera des oeuvres de Guillermo Martin Bermejo, Patrick Crulis, Oraura (Lore Vanelslande) et Christophe Terlinden

Autres expositions de galeries à épingler

Irène Laub avec José Pedro Croft LMNO Conciergerie (voir ci-avant le paragraphe relatif aux nouveaux espaces) ; MLF I Marie-Laure Fleisch avec Julie Legrand OV Project avec Jean-François Octave et Schönfeld Gallery avec Albert Pepermans. 

Châtelain Bernier/Eliades montrera l’artiste américain Jeffrey Vallance. Son travail est une approche pseudo-anthropologique, parfois humoristique, explorant les thématiques de la foi, des rituels, du folklore et des paysages géopolitiques. Dans la galerie sera montrée une installation d’une étude conceptuelle menée en 1978-1979, faisant état d’une correspondance intrigante avec 47 chefs d’Etat. 

Autres expositionde galeries à épingler : Super Dakota, exposition collective avec Math Bass, Baptiste Caccia, Sarah Derat, Cai Zebin, Aleksandra Domanović, Gareth Long, Isaac Lythgoe, Paul McCarthy, Real Madrid, Asha Schechter et Julia Wachtel Michel Rein, exposition collective avec Mariana Bunimov, Michele Ciacciofera, Piero Gilardi, Enrique Ramirez, Edgar Sarin, Franck Scurti, Agnès Thurnauer et Sophie Whettnall Nathalie Obadia, exposition collective avec e.a. Laure ProuvostJoris Van de MoortelRobert KushnerGuillaume Leblon

Louise Nord La galerie Baronian Xippas présentera Wang Du, un sculpteur chinois de renom, vivant et travaillant à Paris. Wang Du est connu pour figurer des scènes hyperréalistes comme s’il s’agissait de clichés capturant un moment figé. La galerie Templon présentera Chiharu Shiota, l’artiste japonaise connue pour ses installations immersives réalisées en fils tissés. 

La galerie rodolphe janssen, passionnément investie dans la peinture, choisira de montrer une exposition exclusive de la jeune artiste flamande, Lisa Vlaemminck. Avec une palette colorée et des coups de pinceau aplatis, elle peint des motifs végétaux comme s’ils apparaissaient sur un écran. Dans son deuxième espace situé en face dans la même rue, Janssen présentera des oeuvres de l’artiste français Roger-Edgar Gillet. 

Autres expositions de galeries à épingler : Baronian Xippas, exposition collective avec Aline Bouvy, Wang Du, Mekhitar Garabedian, Larissa Lockshin, Zoë Paul, Tessa Perutz et Ry Rocklen ; LMNO avec Denicolai & Provoost ; Stems Gallery (voir ci-avant le paragraphe relatif aux nouveaux espaces). 

Jim Hodges, Gladstone gallery

Sablon Le quartier du Sablon est en vogue auprès des galeries. La galerie Sorry We’re Closed y déménagera bientôt (avant même l’Art Brussels WEEK) dans un bâtiment impressionnant. Déjà citées ci-dessus, deux galeries étrangères s’y sont récemment installées, à savoir Nino Mier de Los Angeles et Jaqueline Martins de São Paulo. La Gladstone Gallery de New York, suivie de la galerie brésilienne Mendes Wood DM, avait déjà ouvert la voie des années auparavant. Gladstone Gallery proposera une exposition solo de l’artiste américain Jim Hodges. Hodges applique diverses techniques dans son travail, allant des objets prêts à l’emploi aux supports traditionnels tels que le graphite et l’encre. Usant d’un vocabulaire poétique, il explore des thèmes tels que la fragilité, la fugacité, l’amour et la mort. 

Harlan Levey Projects Marcin Dudek

Mendes Wood DM présentera une exposition solo de l’artiste brésilien Antonio Obá dont le travail renvoie à l’identité culturelle brésilienne et à ses contradictions en questionnant l’érotisation du corps masculin noir et la construction de sa propre identité. Également dans la rue Ernest Allard, à quelques pas de Nino Mier et de l’espace éphémère de Nadja Vilenne, se trouve la Laurentin Gallery. Laurentin y rendra hommage au travail de la peintre abstraite française Geneviève Asse avec des toiles allant des années 1950 à 2010. 

Bas de la ville La galerie Greta Meert présentera deux expositions; une du peintre britannique James White et une du sculpteur belge Didier VermeirenVermeiren est intrigué par le socle en tant qu’élément sculptural. James White traduit des instantanés de son environnement; la poésie du quotidien devient le sujet de ses peintures qui ressemblent à des photographies en noir et blanc. Par ailleurs, à l’occasion de l’Art Brussels WEEK, une salle d’exposition sera consacrée à de nouvelles oeuvres de Nathalie Du Pasquier

Greta Meert gallery rue du Canal, 13

La galerie dépendance proposera une exposition d’oeuvres récentes de l’artiste allemand Thilo Heinzman; une série de peintures pigmentaires et quelques pièces murales en trois dimensions seront à voir. Sur ce même parcours, il convient de mentionner à nouveau Harlan Levey Projects qui ouvrira à l’occasion de l’Art Brussels WEEK une seconde galerie à Molenbeek, où il montrera Marcin DudekBallon Rouge présentera une exposition solo de l’artiste new-yorkais Samuel Jablon, un peintre dont l’amour pour la poésie transparaît dans ses toiles. 

Helene Dumenil & Nicole O ‘Rourke (Ballon Rouge Collective)

Autres expositions intéressantes ailleurs dans Bruxelles : C L E A R I NG, exposition collective avec Harold Ancart, Jean-Marie Appriou, Vija Celmins, Koenraad Dedobbeleer, Valerie Keane, Sveta Mordovskaya, Marina Pinsky, Loïc Raguénès et David Weiss Damien & the Love Guru avec Vanessa Disler Dauwens & Beernaert avec Quinten Ingelaere DVIR Gallery avec Jonathan Monk ; La Forest Divonne, avec Samuel Yal La Maison de Rendez-vous (organisé par Park View / Paul Solo) avec Andy Giannakakis. 

Isabella Ritter et Katharina Schendl, LambdaLambdaLambda, Pristina l’une des galeries fondatrices de la Maison de Rendez-Vous

FOCUS SUR ANVERS

Comptant un total de 14 galeries participantes, les galeries anversoises sont très bien représentées à l’occasion de l’Art Brussels WEEK. La plupart d’entre elles sont localisées dans la région sud de la ville. 

La galerie aux allures muséales de Tim Van Laere, montrera des peintures de Friedrich Kunath. Ce peintre allemand vit et travaille à Los Angeles et est surtout réputé pour ses toiles mélancoliques et romantiques, soit autant de représentations d’un monde imaginaire qui trouve actuellement une résonance chez bon nombre de personnes ! A deux pas de là, on entre dans l’espace de galerie partagé par Sofie Van de Velde et Plus One. Les deux galeries présenteront un duo d’artistes belges, composé d’un peintre et d’un sculpteur. L’exposition chez Sofie Van de Velde portera sur le travail du peintre abstrait Stef Driesen en combinaison avec des oeuvres de Leon Vrancken, connu pour ses installations et sculptures. Plus One Gallery présentera le jeune peintre Ritsart Gobyn, qui parvient à intégrer des illusions d’optique dans son travail abstrait, aux côtés de Sharon Van Overmeiren dont les oeuvres regorgent de références symboliques à différentes cultures et religions. Everyday Gallery, située entre Sofie Van de Velde et Tim Van Laere, présentera deux expositions : « Crystal Whisper », figurant des oeuvres du peintre Jacopo Pagin et « History of Fantasy », une exposition collective d’un groupe d’artistes soudés réunie sous le commissariat d’exposition de Emmanuelle Luciani (Southway Studio, Marseille), avec e.a. Laure Prouvost, Jean-Marie Appriou, Ariana Papademetropoulos, Raphaela Vogel et Daan Gielis

Luc Tuymans, Stage, Zeno X gallery

A l’occasion de l’Art Brussels WEEK, Zeno X ouvrira également son espace de galerie initial situé au Leopold Dewaelplaats, en face du Musée Royal des Beaux-Arts. Il dédiera cette exposition à une présentation de groupe comprenant des oeuvres de Pélagie Gbaguidi, Kees Goudzwaard, Mark Manders, Philip Metten, Luc Tuymans. Tuymans sera en outre à l’honneur dans la galerie principale de Zeno X à Borgerhout, où sera montrée son exposition solo intitulée « Seconds ». Derrière le coin, Keteleer Gallery présentera « Red and Blue Barricade », une exposition autour d’oeuvres conceptuelles de Luc Deleu et T.O.P. Office, à partir d’éléments issus de l’architecture et du design. On pourra, dans le même bâtiment, découvrir une première exposition du peintre français Benjamin Moravec. 

Les galeries De Zwarte Pantervalerie_traan et Fifty One sont situées dans les alentours de l’hôtel de ville d’Anvers. Gallery Fifty One présentera l’exposition « Platinum » avec des oeuvres du photographe William Kleinvalerie_traan présentera une exposition de Frederic Geurts et John Van Oers. Ces deux artistes ont un langage visuel qui converge, non seulement dans l’exécution de la ligne mais aussi dans l’étreinte de la coïncidence et du doute, du minimal et de l’humour. 

Aux abords du Leopoldplein, Geukens & De Vil programmera l’exposition « The Innerworld of the Outerworld of the Innerworld » conçue par le peintre allemand Julius Heinemann, qui travaille et vit à Londres et Berlin. L’artiste est fasciné par la perception de l’image en elle-même. La galerie Annie Gentils proposera à voir des sculptures-installations de l’artiste belge Stefaan Dheedene

La galerie Axel Vervoordt est située dans une impressionnante distillerie industrielle reconvertie le long du canal à Wijnegem, à 15 minutes en voiture d’Anvers. Vervoordt y présentera l’exposition collective « On View at Kanaal » comprenant des oeuvres d’Ida Barbarigo, Lucia Bru, Markus Brunetti, Peter Buggenhout, Kimsooja, Germaine Kruip, Michel Mouffe, Renato Nicolodi, Bosco Sodi, Dominique Stroobant et Yun Hyong-Keun. Le visiteur pourra également y découvrir une exposition personnelle d’Angel Vergara intitulée « Les Belles Idées Reçues ». Angel Vergara est un artiste multidisciplinaire, dont le travail inclus des performances, de l’art vidéo, des installations, des peintures et des dessins. Il décontextualise les images jusqu’à présenter une nouvelle forme de réalité formellement esthétique mais souvent empreinte de connotations socioculturelles et politiques. Une seconde exposition personnelle sera consacrée à Otto Boll, un sculpteur à la sensibilité minimaliste expressive. Ces sculptures s’apparentent à des dessins au trait réalisées dans l’espace. 

Autres expositions de galeries à épingler : 

Base Alpha avec Gianin Conrad ; Callewaert Vanlangendonck avec Daems van Remoortere et Ayrton Eblé Fred & Ferry avec Leyla Aydoslu De Zwarte Panter avec Roger van Akelyen et Marc Kennes

FOCUS SUR KNOKKE

À Knokke, la plupart des galeries ont un plus unique à offrir : une belle vue sur la mer du Nord ! A la galerie Patrick De Brock, vous pourrez découvrir les oeuvres immédiatement reconnaissables de Julian Opie, connu pour ses peintures, vidéos et sculptures emblématiques. 

Chez Geukens & De Vil, on pourra découvrir l’exposition « Between white and color » comprenant des oeuvres de Matthew Feyld, Jaromír Novotný, Ane Vester et Marthe Wéry. QG Gallery présentera l’exposition collective « South Korea VS The World » proposant des oeuvres d’artistes internationaux, parmi lesquels Daniel Buren, Antonio Calderara, Kim Hyun-Sik, Jiana Kim, Chun Kwang Young, Imi KNOEBEL, Robert Mangold et Moon Pil Shim. 

L’artiste belge Arne Quinze, connu pour ses installations monumentales extérieures construites avec des lattes de bois, sera au programme chez Maruani Mercier. Chez Mulier Mulier, l’exposition “Jos de Gruyter & Harald Thys and Friends” mettra à l’affiche comme autres artistes Art & Language, Hugo Dinër, Guy Van Bossche. 

Autre exposition de galerie à épingler : rodolphe janssen avec Dan McCarthy 

Autres expositions à voir dans les galeries, ailleurs en Belgique : Keteleer (Brasschaat) avec Javier Pérez ; Kristof De Clercq (Gand) avec Klaas Kloosterboer ; Nadja Vilenne (Liège) avec Olivier Foulon ; Whitehouse Gallery (Lovenjoel) avec Caroline Coolen et Caroline Le Méhauté & Erwan Maheo

Informations pratiques : 

Off line: Parcours des galeries du jeudi 3 juin au dimanche 6 juin 2021 compris, de 11h00 à 18h00 Visites guidées à Bruxelles (en néerlandais, français et anglais) pendant le weekend des 5-6 juin, dans quatre quartiers différents, sans réservation.

  • Départ à la galerie dépendance (Marché aux Porcs 4, 1000): Samedi : 13h (Fr), 16h (Nl) Dimanche : 13h (Angl), 16h (Nl) 
  • Départ à la galerie Mendes Wood DM (Rue du Sablon 13, 1000): ▪ Samedi : 13h (Nl), 16h (Fr) Dimanche : 13h (Fr), 16h (Angl) 
  • Départ à la galerie rodolphe janssen (Rue de Livourne. 35, 1050):  Samedi : 13h (Angl), 16h (Nl) Dimanche : 13h (Fr), 16h (Nl)  
  • Départ à la galerie Xavier Hufkens (Rue Van Eyck. 44, 1000): ▪ Samedi : 13h (Fr), 16h (Angl) Dimanche : 13h (Nl), 16h (Fr) 

Aperçu complet des participants: www.artbrussels.com

Online: OVR via Artsy 

Mardi 1er juin au lundi 14 juin 2021 inclus 

Accès via https://www.artbrussels.com/en/online-viewing-rooms/ 

Organiser votre visite :

https://visit.brussels/fr