Archives mensuelles: mai 2017

Sursaut citoyen au Musée national de l’histoire et de l’immigration, gratuit le 7 mai...

n

n

©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.
©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.
©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.
©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.
©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.
©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.
©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.

©Alain Fleischer, Musée de l'immigration, Galerie Lumière des Roses, Giulia Andreani.

Avant ou après le vote, pourquoi ne pas prolonger la réflexion autour de la formidable exposition Ciao Italia ! du Musée National de l'Histoire de l'Immigration qui invite à la tolérance et à revisiter l'histoire de ces immigrés italiens arrivés en France dès 1860.

Au delà des éternels clichés sur le maçon portugais, le plombier polonais, le concierge ibérique ou le tailleur italien que ces immigrés ont du endurer à leur arrivée sur notre sol, leur intégration parfois douloureuse a eu un impact profond et bénéfique sur toute la société française. C’est en tous cas le message tendu par cette formidable exposition du Musée de la Porte Dorée qui nous invite à dépasser nos préjugés, selon sa ligne directrice de départ.
Ciao Italia !, un titre cinématographique choisi par Dominique Païni, commissaire de l’événement, pour dire ce que doivent de nombreux secteurs économiques à ces travailleurs qui occupent d’abord de petits métiers ambulants pour se diriger ensuite vers les commerces, l’artisanat ou les usines, la France manquant de bras suite à la révolution industrielle. Mais il y a un domaine tout aussi important qui est marqué de cette italianité, la vie culturelle. Gastronomie, spectacles, design automobile (la saga Bugatti, Fiat) et les arts avec des interprètes comme Leonetto Cappiello, Alberto Magnelli, Leonardo Cremonini (affichiste de génie), cinéma avec, le producteur Cino del Duca ou les acteurs Yves Montand, Lino Ventura, sans oublier Fellini bien sûr et sa Dolce Vita.

Des personnalités qui ont fait la France autour d’un panorama d’une grande ampleur de quelques 400 documents encore jamais exposés. Une ponctuation contemporaine est imaginée par plusieurs galeries représentées, dont Galeria Continua et l'artiste vénitienne vivant en France Giulia Andreani à qui le musée a passé une commande spéciale.

 

Catalogue : Co-édition du Musée national de l’histoire de l’immigration et des Editions de La Martinière, 192 pages, mars 2017, ISBN : 978-2-7324-8081-7, 25 € 

 

INFORMATIONS PRATIQUES
Ciao Italia !
Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France (1860-1960)
Du 28 mars au 10 septembre 2017
Commissaires : Dominique Païni, Isabelle Renard et Stéphane Mourlane

La programmation autour de l'exposition : cinéma, conférences, ateliers, musique…

Prolongez la visite avec l'émouvante Galerie des dons, parsemée aussi d'œuvres plus contemporaines signées Barthélémy Toguo, Denis Darzacq, Thomas Mailander, Mathieu Pernot qui partagent leur vision de l”exil et du déracinement.

Musée National De L’histoire De L’immigration

Horaires d'ouverture :

du mardi au vendredi de 10h à 17h30. Samedi et dimanche de 10h à 19h.

 

n

n

Articles les plus lus

Art Rotterdam Week is back !

Natalia Jordanova, Museum of Non-Human Ethics, (2018-) installation, courtesy of Structura Gallery. La foire Art Rotterdam donne le coup d’envoi...