🎧Anne-Sarah Benichou et #Restons Unis par Emmanuel Perrotin

InvitĂ©e par Emmanuel Perrotin Ă  participer Ă  la 1Ăšre session de #Restons Unis, Anne-Sarah Benichou revient sur cette initiative solidaire en ce temps de crise. Alors qu’elle a dĂ» faire face Ă  l’annulation de 2 foires : Drawing Now et ARCOlisboa (version digitale), la galeriste insiste sur la nĂ©cessaire mobilisation de la profession dans cette Ă©preuve. SiĂ©geant au bureau du ComitĂ© Professionnel des galeries et du Paris Gallery Week-end elle dĂ©fend la carte collective. Sa galerie fondĂ©e dans le marais depuis 2016 a su trouver sa place du fait de la personnalitĂ© et le regard trĂšs sĂ»r de sa fondatrice qui n’hĂ©site pas Ă  oser les rapprochements de gĂ©nĂ©rations et de styles. La galerie a rĂ©ouvert avec une exposition solo de Chourouk Hriech, vĂ©ritable ode au vivant.

Vous rouvrez la galerie aprÚs une longue immobilisation, quel bilan dressez-vous de la période ?
Le bilan est assez catastrophique, et nous savons que le milieu de la culture a Ă©tĂ© profondĂ©ment affectĂ© par cette crise. Plusieurs Ă©tudes ont Ă©tĂ© publiĂ©es par le ComitĂ© des galeries d’art qui estime probable qu’1/3 des galeries puisse fermer d’ici la fin de l’annĂ©e. On sait aussi Ă  quel point les artistes ont Ă©tĂ© fragilisĂ©s par la fermeture des galeries, l’absence de ventes, l’arrĂȘt de la majoritĂ© des Ă©vĂšnements culturels et l’annulation des foires. Nous sommes donc face Ă  un bilan nĂ©gatif et inquiĂ©tant qui demande une grande mobilisation pour essayer de continuer Ă  avancer et Ă  rĂ©soudre cette crise dans les meilleures conditions.

Restons Unis, 1Úre session © Photo Claire Dorn / Courtesy Perrotin galerie

Vous participez Ă  Restons Unis en quoi cette initiative solidaire vous a t-elle sĂ©duite ? comment s’est faite l’invitation d’Emmanuel Perrotin ?
En effet j’ai la chance de faire partie de cette initiative prise par Emmanuel Perrotin, galeriste passionnĂ© qui sachant l’importance de la richesse du rĂ©seau des galeries parisiennes, dont de nombreuses plus petites que la sienne se retrouvaient menacĂ©es, a souhaitĂ© dans un Ă©lan de gĂ©nĂ©rositĂ© rĂ©agir pour venir en aide Ă  ses collĂšgues en leur proposant l’espace de sa galerie mais aussi toute sa force de frappe commerciale, de rĂ©seaux et de communication. J’ai Ă©tĂ© trĂšs sĂ©duite par l’idĂ©e quand il m’a appelĂ© personnellement et ai tout de suite acceptĂ©. C’est quelqu’un que j’admire et respecte beaucoup et cela m’a touchĂ© d’ĂȘtre retenue dans cette sĂ©lection de 26 galeries.
De plus le travail collectif entre galeries est au cƓur de mes engagements que ce soit au board du Paris Gallery Week-end ou du ComitĂ© Professionnel des galeries d’art. Les initiatives en commun ont toujours Ă©tĂ© nĂ©cessaires et le sont plus que jamais. On ne sera que plus forts pour tenir le coup en mettant en commun nos rĂ©seaux et nos liens.

Marion Baruch, Le parti pris des nuages 2017 galerie Anne-Sarah Benichou

J’ai dĂ©cidĂ© de prĂ©senter Ă  cette occasion Marion Baruch la doyenne des artistes chez Emmanuel Perrotin et de mes artistes. C’était important pour moi de pouvoir la montrer car j’ai du annuler son exposition prĂ©vue en ce moment Ă  la galerie pour cause de report de calendrier. Le choix s’est fait ensuite en accord avec les autres galeries, l’idĂ©e Ă©tant de proposer une exposition collective oĂč les diffĂ©rents Ɠuvres et artistes pouvaient se rĂ©pondre et interagir. On rejouait ainsi ensemble cette solidaritĂ©. De plus l’espace de Perrotin Ă©tant trĂšs imposant il fallait penser Ă  des piĂšces plutĂŽt de grande taille et disponibles dans un dĂ©lai trĂšs rapide puisque nous Ă©tions la 1 Ăšre session. Le travail de
Marion rĂ©pondait donc Ă  des critĂšres Ă  la fois intellectuels, artistiques, stratĂ©giques et des raisons plus pratiques d’organisation.

Chourouk Hriech 
et des Ă©chelles pour les oiseaux, exposition 2020 galerie Anne-Sarah Benichou

Comment vos artistes ont-ils réagi au long de cette période et les avez-vous accompagnés ?
Les rĂ©actions ont Ă©tĂ© trĂšs diffĂ©rentes selon les artistes. Certains ont profitĂ© du confinement pour s’enfermer dans l’atelier et produire de nouvelles Ɠuvres comme Yann Lacroix qui a beaucoup peint pendant 2 mois. D‘autres Ă©tant enseignants ont Ă©tĂ© rattrapĂ©s par les problĂ©matiques des Ă©coles d’art, d’autres avaient des sources de revenu annexes. L’impact n’a pas Ă©tĂ© le mĂȘme pour tous, mais de façon moindre que pour ceux qui sans galerie se retrouvent sans aucun moyen de vendre. J’ai apportĂ© un soutien Ă  la fois matĂ©riel et moral aux artistes car au-delĂ  des annulations de foires ou autres coups durs, on se serre les coudes et on espĂšre tous que l’économie va reprendre sans trop de
délai.

Chourouk Hriech 
et des Ă©chelles pour les oiseaux, exposition 2020 galerie Anne-Sarah Benichou

A quel horizon estimez-vous une reprise réelle ?
Il encore difficile de rĂ©pondre et je pense qu’il n’y aura pas de reprise d’ici l’automne, sous rĂ©serve de la tenue des foires et la rĂ©ouverture des frontiĂšres au-delĂ  de l’Europe. Si BĂąle n’a pas lieu, ni la FIAC, ni Paris Photo, j’imagine mal une reprise ou un dĂ©but de reprise. Si les amĂ©ricains ne peuvent plus revenir, le marchĂ© asiatique ne peut reprendre il n’y aura pas cette reprise mondiale qui doit se dĂ©clencher, Ă©tant tous liĂ©s les uns aux autres. Il y aura peut-ĂȘtre un retour des collectionneurs dans les galeries et une lĂ©gĂšre reprise Ă  l’automne mais une reprise globale du marchĂ© sera beaucoup plus longue.

Pensez-vous que le monde de l’art saura tirer les leçons de cette alerte ?
J’ai peu d’espoir si tant est que ce soit le bon terme car mĂȘme si on se dit aujourd’hui qu’il y a trop de foires, de voyages, de spĂ©culation
 si l’économie repart, tout sera vite oubliĂ© face Ă  un monde qui va trĂšs vite, oĂč tout est mondialisĂ© et tout s’accĂ©lĂšre qu’on le veuille ou non.

En Ă©coute : 🎧

FOMO Podcast Anne-Sarah Benichou, galeriste

Infos pratiques :

Restons Unis, galerie Emmanuel Perrotin, rue Saint-Claude

Acte 1 avec : Balice Hertling, Anne-Sarah BĂ©nichou, CrĂšvecƓur, Frank Elbaz, Antoine Levi et Semiose.

Ă  la galerie :
Chourouk Hriech 
et des Ă©chelles pour les oiseaux

annesarahbenichou.com

ARCOlisboa 2020 on line : la proposition d’Anne-Sarah Benichou