La BRAFA revient à Brussels Expo, Heysel du 29 janvier au 5 février 2023

Brafa 2022 vue du stand A&R Fleury © Emmanuel Crooÿ

La 68ème édition de la BRAFA se tiendra, du dimanche 29 janvier au dimanche 5 février à Brussels Expo au Heysel dans les Palais 3 et 4 où 130 exposants investiront tout l’espace. Ce nouveau lieu accueillant la BRAFA depuis juin dernier a été très apprécié par ses visiteurs tant pour ses allées aérées que pour l’atmosphère très agréable qui s’en dégageait.

Harold t’Kint de Roodenbeke, Président de la BRAFA, précise : « Nous avons eu une sorte de galop d’essai avec une première BRAFA en dehors de nos standards habituels puisque nous avons proposé un événement dans un nouvel espace et à une période différente en raison d’un calendrier bousculé. Janvier sera donc à la fois un retour à la normalité au niveau des dates mais aussi l’écriture d’une nouvelle page de notre histoire avec Brussels Expo. Notre objectif aujourd’hui est de retrouver notre rythme et nos clients fidèles tout en développant le potentiel du lieu. »

Pour cette édition 2023, un thème a été choisi, en corrélation avec l’initiative de la Région Bruxelles-Capitale qui fera de 2023 une année consacrée à l’Art nouveau. La BRAFA mettra ce mouvement en avant à travers plusieurs axes. La Fondation Roi Baudouin ainsi que quelques galeries spécialisées dans ce domaine présenteront des pièces exceptionnelles Art nouveau. La création du tapis de la BRAFA 2023 sera basée sur des dessins originaux de Victor Horta, et les amateurs d’art pourront suivre deux conférences « BRAFA Art talks » consacrées à l’Art nouveau.

L’une sera emmenée par le Professeur Werner Adriaenssens, Conservateur des Collections XXe siècle aux Musées royaux d’Art et d’Histoire et l’autre par Benjamin Zurstrassen, Conservateur du Musée Horta.

L’édition 2023 de la BRAFA signera le retour de plusieurs galeries

La Foire consolide le développement de sa renommée sur le plan international grâce à la qualité et la diversité dans le choix de ses galeries. Sur les 130 exposants, 65% sont basés à l’étranger. Christian Vrouyr, Secrétaire Général de la BRAFA explique : « Depuis plus de soixante ans, la BRAFA a stimulé le développement des galeries participantes sur le plan national dans un premier temps et ensuite sur la scène internationale. La Foire qui a commencé comme une foire locale a su trouver au fil des ans le ton juste qui a permis d’étendre les contacts avec la clientèle internationale. »

Pour cette 68ème édition, certaines galeries ont confirmé leur retour. Parmi celles-ci, la Galerie de la Présidence (FR), qui présente une sélection de maîtres de la fin du XIXe et du XXe siècle tels que Buffet, Derain, Dufy, Giacometti, Maillol, Matisse, Poliakoff, Vlaminck ou encore Vuillard. En provenance de Zurich, les collectionneurs pourront retrouver la Galerie Von Vertes (CH), spécialisée en art moderne et contemporain, proposant des pièces exceptionnelles d’Albers, Calder, Chamberlain, Francis, Kusama, Lichtenstein, Miro, Poliakoff, Richter, Soulages, Warhol et Wesselmann.

A citer également, la présence de Morentz (NL), galerie spécialisée dans le mobilier design du XXe siècle, qui réunit des œuvres du monde entier, et met en valeur des designers comme George Nakashima, Phillip Lloyd Powell, José Zanine Caldas, ou Gio Ponti.

Sur la liste des participants 2023, on retrouve la Osbourne Samuel Gallery (UK), une des grandes spécialistes en peintures et sculptures britanniques modernes à Londres, qui s’intéresse plus particulièrement aux œuvres d’Henry Moore, Lynn Chadwick et Barbara Hepworth, ainsi qu’à l’école des peintres londoniens dont Auerbach et Kossoff; à des artistes abstraits d’après-guerre comme Pasmore, Heath et Frost et aux néo-romantiques Sutherland, Vaughan, Craxton et Clough.

La Bernier/Eliades Gallery (GR/BE), basée à Athènes et à Bruxelles, est spécialisée dans l’art contemporain (Arte Povera, le Minimalisme, le Land Art, l’Art Conceptuel). Elle proposera des œuvres de Susan Rothenberg et de Berta Fischer aux visiteurs de la Foire.

Enfin, trois galeries belges, qui dépassent largement les frontières, reviennent à la BRAFA en 2023. Guy Pieters Gallery (BE) dont le succès est basé sur ses collaborations de longue date avec les artistes. Celle qu’il avait développée avec Christo a permis récemment l’emballage de l’Arc de Triomphe à Paris. De Brock Gallery (BE), fondée en 1991, promeut des artistes contemporains confirmés comme Imi Knoebel, Julian Opie, Dan Walsh ou Terry Winters, en mettant l’accent sur la peinture abstraite. Bernard De Leye, spécialisé en orfèvreries anciennes est l’un des plus fins connaisseurs dans ce domaine. Dans la profession depuis 1977, il présente à chacune de ces expositions, des pièces uniques d’orfèvrerie européenne principalement belges et françaises des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

 9 nouvelles galeries rejoignent la BRAFA

Deux galeries spécialisées en art ancien feront leur entrée à la BRAFA. La galerie Franck Anelli Fine Art (FR), qui proposera des tableaux anciens du XVIe au XVIIIe siècle flamands, hollandais et français ainsi que des meubles rares marquetés de la période d’or du XVIIIe siècle parisien et Ars Antiqua, basée à Milan, qui présentera des tableaux anciens, meubles et sculptures.  

Autre nouvelle venue, la galerie Van der Meij Fine Arts (NL) qui se concentre sur l’art européen du XIXe siècle allant du Romantisme d’Europe du Nord, avec des œuvres de J.C. Dahl, Thomas Fearnley, Skovgaard et Peder Balke, au Symbolisme scandinave (Hammershøi, Ilsted, Holsøe, L.A. Ring) en passant par la peinture hollandaise (e.a. Jan Weissenbruch et Willem Witsen).

La section mobilier design s’étoffe avec trois nouvelles galeries dont la Galerie Pascal Cuisinier (FR), spécialisée dans le design français entre 1951 et 1961, qui défend entre autres Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Michel Mortier, Antoine Philippon & Jacqueline Lecoq. La Galerie Van den Bruinhorst (NL) proposera des objets historiques de design et d’art du XXe siècle. La collection contient des objets remarquables qui ont joué un rôle important pour l’art et le design à l’époque où ils ont été créés. New Hope Gallery, galerie belge, présentera un ensemble de pièces maîtresses de l’histoire du mobilier de la seconde moitié du XXème siècle dont des œuvres réalisées par des designers américains et danois comme Paul Evans et Phillip Lloyd Powell, Poul Henningsen, Poul Kjærholm, ou encore Finn Juhl.

VKD Jewels (NL) rejoindra la section joaillerie de la Foire. La galerie, située à Uden aux Pays-Bas, comprend une gamme unique de bijoux fins et rares des plus grands designers mondiaux de la fin des XIXe et XXe siècles comme Van Cleef & Arpels, Cartier, Bulgari, Buccellati, Tiffany ou David Webb.

Toujours parmi les nouveaux exposants, les collectionneurs pourront découvrir la galerie parisienne Nicolas Bourriaud (FR), spécialiste de la sculpture française du XIXe et du début du XXe siècle, qui expose les œuvres des plus grands sculpteurs tels que Barye, Joseph Bernard, Bugatti, Dalou, Guyot, Rodin, Pompon ou Sandoz. Enfin, la Librairie Amélie Sourget (FR) s’inscrira aux côtés des spécialistes en livres rares et précieux dans les domaines de l’histoire des idées mais aussi en livres de voyages et beaux livres illustrés.

Liste des exposants :

Exhibitors | Brafa Art Fair

Infos pratiques :

29 janvier – 5 février

Brussels Expo Heysel

https://www.brafa.art/