asd
Accueil A LA UNE Art Antwerp : Best of and serendipities in the city !

Art Antwerp : Best of and serendipities in the city !

Anne-Mie Van Kerckhoven, Zeno X gallery

Une première édition pour la soeur cadette d’Art Brussels qui relevait d’un véritable défi dans la période d’incertitude que nous traversons, organisée dans un laps de temps record, comme le soulignait la directrice Anne Vierstraete lors d’un récent interview. Une foire à taille humaine qui permet de profiter de ces retrouvailles chaleureuses dans les meilleures conditions de sécurité possibles avec de larges allées et beaucoup de place. Les belges qui n’avaient pas eu de foire d’art contemporain depuis la dernière édition d’Art Brussels étaient impatients. La sélection entre le Bénélux et les pays limitrophes était très intéressante avec l’occasion de connaitre davantage les galeries d’Anvers qui montrent une excellente vitalité dans une ville hyper créative et ouverte à l’extérieur. Pour ce qui est des transactions, après de beaux élans le premier jour du vernissage, la concrétisation réelle demandait un peu de temps, d’après les témoignages recueillis. A suivre donc.

Mes coups de cœur :

Sélection très belge avec une large place à la peinture, Flandres oblige !

Gideon Kiefer, Guekens & De Vil (Anvers) -solo show

Réinterprétant des livres anciens de son grand-père trouvés dans le grenier il opère fragmentations et collages à partir d’une tradition très classique des maîtres tels Rubens ou Le Caravage. Sa pratique de la peinture en parallèle à celle du dessin interroge des enjeux très actuels dans des niveaux multiples de lecture et d’interprétation autour du changement climatique notamment.  Son Léviathan est prodigieux, de même que l’accrochage.

Gideon Kiefer coutesy Guekens & De Vil

Peter Simpson & Sofia Pashaei, Ballon Rouge (Bruxelles)

C’est un plaisir de retrouver Hélène Dumenil, fondatrice du collectif bruxellois Ballon Rouge qui propose un duo show très réussi entre Peter Simpson et Sofia Pashaei, deux peintres.

La nature morte est une source d’inspiration pour Peter Simpson avec ce squelette qui nous tend un miroir de nous-même plein d’humour, tandis que Sofia Pashaei distille un répertoire décoratif d’inspiration iranienne autour de la perception de l’image de la femme et du poids des traditions.

Gauthier Hubert

Gauthier Hubert, Irène Laub gallery (Bruxelles) -solo show

L’artiste qui avait bénéficié d’une importante exposition au Botanique Museum en 2020 n’en finit pas de nous séduire avec sa saga de « réunions familiales ». Des visages sur fond toujours neutre qui disent quelque chose de ces généalogiques réelles ou imposées, de nos liens, de nos servitudes sociales volontaires.

Anne-Mie Van Kerckhoven, Zeno X gallery (Anvers)

A partir de visuels retouchés elle utilise la silhouette féminine qu’elle rehausse de peinture ou de dessin pour interroger les nombreuses projections, sociales et culturelles. Sa démarche activiste passe par l’utilisation de mediums multiples et elle se livre à des performances. Dans un esprit rock alternatif AMVK fonde le groupe anarchiste Club Moral en 1981. D’autres artistes phares : Marlène Dumas, Luc Tuymans, Mark Manders portaient haut les couleurs de la glaerie qui a su se hisser parmi les meilleures enseignes européennes.

Ellen Pill courtesy DMW

Ellen Pill, DMW Gallery (Anvers) -solo show 

L’installation présentée à la foire est une première coïncidant avec les débuts de l’artiste avec l’artist-run space. A partir du jeu « Qui Est-ce ? » l’artiste a imaginé un dispositif où les différents personnages à partir d’éléments mis bout à bout forment des combinaisons que le public peut faire et défaire. Les dérives du digital et ses manipulations sont le terrain d’investigation de l’artiste belge diplômée de la Royal Academie of Fine arts, Anvers. La scénographie avec son tapis incite à vivre l’expérience.

Marianne Berenhaut courtesy M HKA

Marianne Berenhaut, Dvir gallery (Brussels, Tel Aviv)

A partir d’objets de rebut qu’elle collectionne dans des vides greniers ou des marché aux puces, l’artiste réalise des sculptures qui dégagent un sentiment de perte, de vide et d’angoisse. Ses « poupées poubelles » créées avec des bas nylon remplis de chiffons et de foin ou de feuillages génèrent une forme de malaise comme une mémoire refoulée qui surgit à l’impromptu.  L’ombre de la Shoah et du passé. La remarquable exposition endroit anvers au M HKA permet de prolonger

Kasper de Vos, Sofie Van de Velde & Plus One Gallery (Anvers)

Observateur féroce de nos habitus contemporains le sculpteur déjoue folklore et traditions populaires dans une esthétique qu’il appelle « native kitsch » faite de multiples emprunts entre high et low culture. Sa fascination sur la nourriture et ce que cela signifie le pousse à être présent chaque vendredi sur le marché.

L’occasion d’aller voir l’exposition de l’artiste dans le bel espace des galeries dans le « Nouveau Sud » ou « District Zuid », quartier émergeant requalifié où le prix de l’immobilier reste encore abordable, le centre d’Anvers étant déjà saturé.  Très dynamiques les galeries se sont fédérées et proposent vernissages et évènements groupés. Les musées de MHKA et Foto museum complètent ce panorama ultra branché.

A l’occasion d’Art Antwerp, un nocturne de l’ensemble des galeries anversoises permettait de découvrir plusieurs centres névralgiques comme le nouvel espace de Zeno X (qui a aussi investi le secteur Sud) dans un quartier plus populaire.  L’exposition collective OFF ROAD II rassemble 9 artistes internationaux qui collaborent avec la galerie pour la première fois tels que Mounira Al Solh, Hana Miletic ou Zhang Yunyao.

A Anvers il y a des musées assez incroyables comme le M HKA déjà cité qui outre sa collection, propose l’exposition Eurasia autour de cette zone géographique que les Slavs and Tatars explorent avec jubilation. Le FoMu est aussi une institution leader en termes de photographie qui accueille en ce moment Masculinités dont j’avais parlé lors des dernières Rencontres d’Arles.

MoMu – ModeMuseum Antwerpen

Le MoMu nouvelle version est très impressionnant ! Temple de la mode et de la créativité dans le sillage des fameux 6 d’Anvers.  Une nouvelle salle d’exposition au rez-de-chaussée propose des focus à partir du corpus de l’avant-garde belge (plus de 35 pièces) tandis que le premier étage est dédié aux expositions temporaires. En ce moment « Emotion. Mode en transition » retrace l’impact des bouleversements sociaux et politiques sur la mode. Passionnant !

Pour les amateurs d’art ancien et de dentelle entre la maison de Rubens, le musée Plantin-Moretus, le musée Mayer Van Den Bergh…  les maîtres flamands sont au rendez-vous.

On peut aussi flâner dans les ruelles d’Anvers, entre le quartier du diamant (Diva museum), les repères des créateurs et concept-stores du sud, la zone du port… Une ville à multiples facettes plus exotique qu’il n’y parait. Un cocktail qui se savoure à chaque coin de rue !

More about :

Art Antwerp, a contemporary art fair organised by Art Brussels (art-antwerp.com)

Organiser votre séjour :

VISITFLANDERS

https://www.visitantwerpen.be/en

#ATypischAntwerp