Un été arty à Bruxelles #1 : Ballon Rouge « Si le Covid nous a empêché de voyager, il ne nous a pas empêché d’être créatifs ! »

Hélène Dumenil, Ballon Rouge Collective Bruxelles, juin 2021 photo Marie de la Fresnaye

Bruxelles est une agréable destination arty estivale, à l’heure où les voyages plus lointains deviennent compliqués. En complément de mes interviews avec les responsables de galeries : Sébastien Janssen @Sorry We Are Closed, Rodolphe Janssen, Olivier Meesen, @Meessen de Clercq et Irène Laub, je rencontre Hélène Dumenil lors de mon deuxième déplacement autour d’Art Brussels. Fondatrice de Ballon Rouge Collective avec Nicole O’Rourke, (basée à Istanbul), elle revient sur l’ADN de la galerie au départ nomade, basé sur la promotion d’artistes émergents et le concept de nouvelles formes d’échanges et de collaborations entre galeries internationales.

Deniz Pasha

L’exposition actuelle dédiée à l’artiste Deniz Pasha (née en 1985 à Al-Ain, United Arab Emirates et vivant en Turquie), est organisée avec The Pill. Ses portraits de migrants invisibilisés dans l’espace turc, leur redonnent une place, une dignité. Un angle de perception de la réalité très différent du nôtre, et que les fondatrices de la galerie recherchent et apprécient chez les autres en général et les artistes en particulier. Si l’expérience digitale n’a pas été probante pendant cette période, Ballon Rouge s’est associé avec les galeries : Dépendance, Dvir, Harlan Levey Projects, Jan Mot, La Maison De Rendez-Vous, Meessen-De Clercq, Stems Gallery, Super Dakota et Waldburger Wouters autour de l’évènement BXL x EMERGENT (mai-juin 2021) à Veurne à 1h45 en voiture de Bruxelles. Une collaboration très positive selon elle. Pour revenir à la stratégie de développement de la galerie, Hélène insiste sur l’impact d’instagram avec un public d’amateurs aux quatre coins du monde dès le départ selon un nouveau modèle de galerie qui correspondait à un réel engouement. Cela leur a permis d’intégrer rapidement les foires Nada, Artissima et Art Brussels et de gagner en visibilité et notoriété. Un modèle qui s’invente et s’affine au mur et à mesure de leur comme elle le résume. Quand je lui demande pourquoi ce dynamisme bruxellois elle m’explique selon une théorie très personnelle, que cela tient à quelque chose de non achevé dans l’architecture de la ville elle-même, en perpétuelle métamorphose alors que dans d’autres capitales tout est figé. “Une dynamique de l’interminé qui ouvre beaucoup de possibilités à l’expérimentation” comme elle le résume. Enfin, Hélène souligne à quel point son projet n’aurait pas pu voir le jour dans une autre ville et comment l’entraide entre galeries n’est pas un vain mot à Bruxelles et quelle que soit la taille de la galerie.

En écoute :

Helène Dumenil, Ballon Rouge Collective @FOMO_Podcast

Deniz Pasha

Pour poursuivre à quelques encablures de là : le nouveau lieu de Harlan Levey Projects à Moleenbeck.

Rendez-vous est pris en septembre pour le Brussels Gallery Weekend du 9 au 12 !

Infos pratiques :

Deniz Pasha

Blood Memory

jusqu’au 24 juillet

Ballon Rouge : place du Jardin aux Fleurs, 2

Ballon Rouge Collective

Organiser votre visite :

visit.brussels | Visit Brussels