test
Accueil NEWS Sam Art Projects annonce ses finalistes 2020

Sam Art Projects annonce ses finalistes 2020

Les cinq finalistes du Prix SAM 2020 sont : Emmanuel LAGARRIGUE, représenté par la galerie Sultana, Sara OUHADDOU, représentée par la galerie Polaris, Ugo SCHIAVI, repésenté par les galeries Double V et The Pill, Aïcha SNOUSSI, représentée par la galerie La La Lande et Radouan ZEGHIDOUR, représenté par la Galerie Dohyang Lee.

Le comité scientifique 2020 est composé de Sandra Hegedüs, Nicolas Bourriau, Gaël Charbau, Marta Gilli, Sebastien Gokalp, Emma Lavigne, Jean-Hubert Martin et Jérôme Sans.
Le nom du ou de la lauréat/e sera annoncé en décembre prochain.

Les critères de sélection du Prix SAM pour l’art contemporain sont :

• être un artiste français ou résidant en France depuis au moins 2 ans
• proposer un projet à destination d’un pays qui ne soit ni en Europe ni en Amérique du Nord
• être âgé de plus de 25 ans
• être représenté par une galerie en Europe

L’appel à projets, ouvert chaque année de juin à septembre, concerne tous les modes d’expression et toutes les disciplines appartenant aux arts plastiques et visuels.

Depuis sa création, le Prix SAM pour l’art contemporain a permis à 11 artistes de réaliser leur projet dans le pays de leur choix : Zineb Sedira en Algérie, Laurent Pernot au Brésil, Ivan Argote en Colombie, Angelika Markul à Tchernobyl en Ukraine, Bouchra Khalili en Algérie, Louidgi Beltrame au Pérou, Mel O’Callaghan à Bornéo en Malaisie, Massinissa Selmani en Algérie et Nouvelle-Calédonie, Louis-Cyprien Rials en Ouganda, Kevin Rouillard au Mexique et Laura Henno aux Comores.

Créé en 2009 par Sandra Hegedüs, le Prix SAM pour l’art contemporain est remis chaque année en décembre, après délibération du comité scientifique, à un artiste de la scène française travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels, et présentant un projet à destination d’un pays étranger (hors Europe et Amérique du Nord). Doté de 20 000 euros, le Prix s’accompagne d’une exposition au Palais de Tokyo dans les mois suivant son voyage et de l’édition d’une monographie.

Le Prix SAM permet d’envoyer les artistes lauréats rayonner à travers le monde afin qu’ils se confrontent à d’autres territoires et qu’ils réalisent un projet en dehors de leur périmètre culturel quotidien. Son objectif est de soulever des questionnements, de présenter des découvertes et des recherches en territoire moins connu. L’exposition au Palais de Tokyo constitue un accélérateur pour confirmer leur notoriété auprès des professionnels du monde de l’art et du public.

En savoir plus :

https://www.samartprojects.org/