Paris Internationale#6, Interview Clément Delépine co-directeur : «rien ne remplace l’expérience sensible» 🎧

Clément Delépine devant l’oeuvre d’Amitai Romm, Paris Internationale 2020

Une édition maintenue mais adaptée au contexte de la crise avec 26 galeries participantes et une exposition curatée par Claire Le Restif sur 350 m² dans une ancienne supérette du 9ème arrondissement. On est loin des anciens hôtels particuliers de Gulbenkian et de la rue Alfred de Vigny ou du vaste espace brutaliste de l’ancien siège de Libération, même si cette version resserrée a le mérite de relever le défi de proposer un panorama cohérent avec comme titre choisi par Claire Le Restif “SuperSalon” en référence au rôle du Salon dans l’histoire des avant-garde. Le défrichage des talents est de nouveau au rendez-vous.

Paris Internationale Pauline Bourse

Clément Delépine, co-directeur nous en dévoile les enjeux et revient sur la nécessaire solidarité qui a inspiré ce format, certaines galeries n’ayant pu faire le déplacement relayent en continu des informations sur les Viewing Rooms et réseaux sociaux de la foire. Il se félicite du dynamisme de la semaine de l’art à Paris malgré l’annulation de la Fiac et de l’implication des nombreuses galeries parisiennes dont certaines accueillent des collègues étrangers. Il revient plus particulièrement sur l’oeuvre imposante de l’artiste israélien Amitai Romm sorte de fossile technologique pétrifié d’antennes paraboliques et les peintures sur velours de l’artiste américaine Issy Wood d’une grande profondeur.

En écoute : Fomo_Podcast 🎧

Mes coups de coeur :

Camille Bernard, SISSI Club

Anne Bourse, Crèvecoeur

Pauline Perplexe, non profit space Arcueil

Mathis Altmann, Robert Fitzpatrick

Francesco Pedraglio

Olivier Millagou, Sutana. Récemment vu à Manifesta avec le projet Winter – A-Go-Go de la Double V galerie.

Infos pratiques :

du 22 au 29 octobre
12 rue Montyon
Entrée gratuite mais sur inscription


Viewing Rooms

parisinternationale.com