Le Centre Pompidou s’associe à la “plaine artistique” de La Villette cet été

Didier Fusillier, en réponse à la crise sanitaire qui a privé les parisiens des nombreuses possibilités offertes par la Cité des Sciences, la Philharmonie, le Zénith, la Grande Halle (festival 100%), les 5 restaurants..a décidé de transformer les 55 hectares du Parc de La Villette en vaste plaine artistique tout l’été. Un geste optimiste inspiré d’un festival belge, le Bâtard Festival de Bruxelles sans début ni fin et de la bouillonnante Cartoucherie de Vincennes. Didier Fusillier a bien imaginé la première Nuit Blanche en mouvement avec des cyclistes sur le périph et on connait son goût pour les parades du nord de la France. En plein air et gratuitement le public pourra ainsi aller à la rencontre d’artistes plasticiens mais aussi de danseurs, comédiens, musiciens, architectes.. Comme “un laboratoire d’artistes”, les coulisses seront révélées sur une large place horaire (14-21h) et dans le respect des normes de sécurité (jauge de 15 personnes). Le Grand Palais, le Centre Pompidou, l’Ircam et le Théâtre de la Ville ont répondu présents. Angelin Preljocaj, Christian Boltanski, David Bobée, Bartabas, Norah Krief, ou Thierry Collet sont d’ores et déjà annoncés.

Bernard Blistène proposera “Les moyens du bord (du Périphérique)” et les artistes invités par le Centre Pompidou s’installeront dans la Grande Halle avec des sculptures, un dispositif ou un environnement in situ, inspirés d’objets collectés dans le parc ou à proximité.

Programmation :

https://lavillette.com/