Réouverture des Magasins Généraux avec BAN vol. 2 : quand l’art contemporain et le foot se rencontrent !

Henrike Stahl, série Mon Roi

Être au ban, abandonner, bannir, éloigner, excentrer, écarter, finir par se rassembler.

Les Magasins généraux et le Red Star Lab sont heureux d’annoncer la réouverture de l’exposition « BAN Vol. 2 », portée par le collectif imprévues, le samedi 13 juin 2020. En effet, l’exposition avait dû fermer ses portes le soir de son ouverture, le 14 mars dernier, en raison de la crise sanitaire.

Après une première présentation à L’Orfèvrerie à Saint-Denis en 2019, l’exposition «BAN» revient avec une deuxième édition enrichie aux Magasins généraux. Elle rassemble plus de dix photographes, ainsi que les textes et les photographies de jeunes du Red Star Lab autour d’une réflexion singulière : «Qu’est-ce qu’être au ban, qu’est-ce qu’être à part, à côté d’un monde, à côté des autres ?».Avec ce projet, le Red Star Lab, laboratoire artistique et culturel du mythique club de foot, poursuit son engagement dans la culture auprès de ses jeunes licenciés.

BAN Vol. 2 Magasins Généraux

L’exposition :

Dans la langue française, le mot «BAN» désigna dans un premier temps une idée de commandement, de chef puis se transforma ensuite en une obligation, une soumission à une juridiction, pour finalement désigner un groupe, une bande, une faction. L’histoire de ce mot est donc complexe et plurielle. Pour illustrerune vision du«BAN» au XXIème siècle, la parole a été donnée à onze photographes partageant une vision douce et originale d’un lieu, d’une situation, d’un groupe, de paysages.

Le projet s’articule autour de plusieurs axes : «Qu’est-ce qu’être au ban, qu’est-ce qu’être à part, à côté d’un monde, à côté des autres ?» Chaque série photo de l’exposition a un lien direct, subtil, ou plus évident, au sens, aux dérivés, et à l’histoire de ce mot. L’ambition de cette exposition est de révéler, par la création, des diversités. BAN est un slogan, le son d’un ralliement.

Coup de coeur pour la photographe allemande installée en Seine-Saint-Denis Henrike Stahl (série Mon Roi) qui est allé à la rencontre de ceux et celles qui font sa banlieue adoptive le 93 au delà des stéréotypes habituels liés à la violence. “Une trace forte au regard doux” comme elle le décrit elle-même.

Artistes présentés: Tabatini/Alcaide–Louisa Ben –Marvin Bonheur –Lucien Courtine –Léo d’Oriano-Aurélien Gillier–Valérie Kaczynski–Antoine Massari–Anton Renborg–Henrike Stahl Adrien Vautier–Les jeunes du Red Star Lab.

Henrike Stahl

La vente solidaire : jusqu’au 14 juin

Souhaitant participer à l’effort de solidarité nationale, l’équipe de BAN, les artistes de l’exposition et les jeunes du Labont pris la décision de prolonger la grande vente de photographies solidaire intitulée « 12 photos x 12 assos» lancée durant la période de confinement.

Chacun des 12 photographes de l’exposition « BAN Vol. 2 » a sélectionné une de ses photographies et une association bénéficiaire soit parce qu’elle lui tenait particulièrement à cœur, soit parce qu’elle était intimement liée à la photo en question. L’intégralité des bénéfices est reversée directement aux associations soutenues qui luttent directement ou indirectement contre l’épidémie du coronavirus.

Tous les tirages (40×60 cm) sont signés, numérotés, limités à 100 exemplaires et vendus à un prix unique de 100€.

Henrike Stahl

Qu’est-ce que BAN ?

BAN est né d’une rencontre entre Henrike Stahl, photographe, et Marie Benaych, jeune commissaire d’exposition, au printemps 2019 à la suite d’une envie d’exposer plusieurs artistes à L’Orfèvrerie à Saint-Denis.Dans cette même foulée, Romain Bitton a rejoint le projet pour le développer et l’aider à grandir. C’est ainsi que la première édition de «BAN» a vu le jour en octobre 201.

Léo d’Oriano

Qu’est-ce que le Red Star Lab ?

En plein cœur du 93, le Red Star tente chaque jour d’inventer un autre football. Un football qui porte des valeurs fortes auprès d’une jeunesse trop longtemps oubliée. Un football qui célèbre la diversité et l’ouverture d’esprit. En créant le Red Star Lab en 2008, le club s’est donné pour mission de contribuer à l’égalité des chances en devenant un lieu non seulement dédié à la formation sportive mais aussi un lieu de formation et d’ouverture à la culture. En proposant aux jeunes licenciés des activités gratuites tout au long de l’année, le Red Star Lab leur permet de découvrir toute la diversité du monde dans lequel ils seront demain acteurs et citoyens. Les initier à la culture, attiser leur curiosité, élargir leur champ d’horizon, telles sont les ambitions du Red Star Lab pour ces jeunes qui ne demandent qu’à s’exprimer.

Cet événement marque la volonté des Magasins Généraux de développer des liens avec le territoire de Pantin, de la Seine-Saint-Denis et du Grand Paris et également une nouvelle étape dans la collaboration entre les Magasins généraux et le Red Star, initiée à l’occasion de Par amour du jeu 1998-2018, première saison culturelle des Magasins généraux présentée du 9 juin au 5 août 2018.

Infos pratiques et modalités d’accès :

L’entrée à l’exposition est gratuite et sans réservation. Elle se fait uniquement par l’accès situé au nord du bâtiment côté canal de l’Ourcq. Une jauge maximale de 40 personnes à l’instant Test appliqué dans la salle d’exposition. Une signalétique au sol indique le sens de circulation au sein de l’exposition et un marquage est mis en place en extérieur pour permettre de conserver la distanciation sociale en cas de file d’attente à l’entrée.Du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition du public à l’entrée de l’espace d’exposition afin que chacun puisse se désinfecter les mains.Le port du masque pour l’ensemble du public est obligatoire. Des masques à usage unique sont fournis gracieusement au public qui n’en aurait pas à disposition.

L’exposition est ouverte tous les week-ends (samedi et dimanche) de 14h à 20h.

Les Magasins généraux feront partie du parcours Paris Gallery Weekend se déroulant du 2 au 5 juillet.

1 rue de l’Ancien Canal, Pantin

https://magasinsgeneraux.com/fr/