La trilogie de Constance Nouvel au Centre Photographique d’Ile-de-France

Last, 2018, © Constance Nouvel / Adagp, Paris, 2019, courtesy galerie In Situ – fabienne leclerc

J’avais rencontré en janvier l’année dernière Constance Nouvel à son atelier d’Aubervilliers alors qu’elle préparait le premier volet de ce projet en 3 lieux : à la galerie In Situ-fabienne Leclerc, au centre d’art le Point du jour à Cherbourg et à partir du 18 janvier 2020 au CPIF.

Lauréate du Prix Yishu8, Constance Nouvel a dernièrement exposé à Yishu8-Maison des Arts à Pékin. Elle enseigne la photographie à l’École Supérieure d’Art de Lorraine – site de Metz, et la technique du tirage chromogène (argentique couleur), au laboratoire photographique de l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, dont elle est diplômée.

L’exposition Réversible, se présente sous la forme d’une énigme : un parcours que le visiteur est invité à suivre, entre la surface des images, l’expérimentation de simulacres et la mise en abîme du médium photographique.

L’exposition, espace d’expérimentation, est envisagée comme un plateau de jeu, offrant des ponts spatio-temporels entre les lieux, dans une recherche de déconstruction-construction des représentations et jouant avec la notion de décor. Elle a pour intention d’interroger les mécanismes d’assimilation du réel par le regard et la pensée, comme la nature et le potentiel de l’image photographique.

Rythmée par la photographie, le dessin et l’installation, la proposition de Constance Nouvel ouvre une nouvelle voie d’exploration de l’espace et du réel, de leurs représentations, à la fois physiques et mentales, tout comme de la capacité des différents médiums à créer l’illusion et à renouveler notre perception.

Commissariat : Nathalie Giraudeau, directrice du CPIF

Une publication, à paraître à la fin de l’exposition, conclut ce cycle d’expositions et en constitue le chapitre ultime.

Constance Nouvel est représentée par la galerie In Situ -fabienne leclerc.

Autour de l’exposition :

Workshop avec François Bellabas

Samedi 1er et dimanche 2 février 2020 La démultiplication des prises de vues peut constituer autant un espace de liberté qu’un sujet de crainte lorsqu’il s’agit de faire face à son propre flot d’images.

Que vous soyez étudiants, professionnels de l’image, diplômés ou auteurs, ce workshop, proposé par François Bellabas, sera à la fois l’occasion de traiter vos images et d’en tirer parti, mais également de pratiquer. Ces deux journées seront rythmées par des prises de vues et des séances de postproduction.
Construit autour d’outils, de méthodes et de références à l’Histoire de la photographie, ce stage vous permettra de gérer vos projets photographiques sur le long therme.

Tarifs :
100 € pour les deux jours,
80 € pour les étudiants et les bénéficiaires des minimas sociaux,
70 € pour les adhérents du CPIF.

Nombre de places limité. Date limite d’inscription : vendredi 26 janvier.

Rencontre dialoguée avec Constance Nouvel et Paul Sztulman, historien et critique d’art
Samedi 4 avril 2020, 15h
Navette gratuite au départ de Paris, sur réservation à contact@cpif.net
Départ depuis Bastille à 14h15

Infos pratiques :

Vernissage public
Samedi 18 janvier 2020, 15h
Navette gratuite au départ de Paris, sur réservation à contact@cpif.net
Départ depuis Bastille à 14h15

“Réversible”

du 18 janvier au 5 avril 2020

www.cpif.net/