Accueil EXPOSITIONS Evelyn Taocheng Wang au Frac Champagne-Ardenne, WEFRAC

Evelyn Taocheng Wang au Frac Champagne-Ardenne, WEFRAC

A l’approche du Week-end des 23 Fonds Régionaux d’art contemporain, WEFRAC 2019, les 16 et 17 novembre prochains, partons à Reims à l’invitation de Marie Griffay, directrice du Frac Champagne-Ardenne, que nous avions déjà interviewé à l’occasion de l’exposition très remarquée d’Emmanuelle Lainé (cf 9 Lives magazine).

Diffuser l’élégance est la première exposition monographique de l’artiste sino-néerlandaise Evelyn Taocheng Wang en France.

Convoquant aussi bien les faits divers et les réseaux sociaux, que la grande littérature, Evelyn Taocheng Wang interroge la notion d’identité en tant que concept mouvant, intrinsèquement lié à l’espace et au temps. Si l’œuvre d’Evelyn Taocheng Wang est faite d’oxymores et d’antagonismes, entre techniques traditionnelles et modernité, récits individuels et mémoire collective, mêlant références orientales et occidentales elle esquisse aussi les contours d’une réalité moins binaire, et participe ainsi d’une circulation de l’imaginaire.

Vue de l’exposition Diffuser l’élégance, Evelyn Taocheng Wang, FRAC Champagne-Ardenne, 2019. Photo : Martin Argyroglo

Diffuser l’élégance* est une toute nouvelle installation d’envergure qui interroge la représentation sociale du corps, pour laquelle Evelyn Taocheng Wang habille de ses propres vêtements ses ami.e.s, faisant d’elle.eux les modèles d’un défilé fantasmé. Leurs témoignages épistolaires sont réinvestis par l’artiste dans de nouveaux dessins sur papier de riz accompagnés d’un jeu de mimétisme calligraphique déconcertant.

Vue de l’exposition Diffuser l’élégance, Evelyn Taocheng Wang, FRAC Champagne-Ardenne, 2019. Photo : Martin Argyroglo

Conçue spécifiquement pour le FRAC Champagne-Ardenne, cette nouvelle production accueille trois œuvres de Léonard Foujita (1886-1968), peintre franco-japonais emblématique de la modernité et intimement lié à la ville de Reims. Les deux artistes, qui revisitent librement la représentation classique des corps masculins et féminins de l’art occidental, se rencontrent. L’élégance, comme un trouble, se répand. En complément de la visite il est intéressant de découvrir la Chapelle Notre Dame de la Paix que l’artiste décore entièrement entre 1965 et 1966 et conçoit comme son testament artistique, l’une des sources d’inspiration pour Evelyn.

Diffuser l’élégance, Evelyn Taocheng Wang, vidéo Dusk collection Frac Champagne-Ardenne


L’exposition permet aussi de découvrir l’œuvre vidéo d’Evelyn Taocheng Wang à travers trois films récents qui mettent en scène le corps, le vêtement et l’architecture. Dans Dusk, acquis en 2018 par le FRAC Champagne-Ardenne, Evelyn Taocheng Wang revisite l’atmosphère et la composition de la peinture classique hollandaise. 

Les films Three Versions of Change et Hospital Conversation – en résonance directe avec l’histoire du bâtiment du FRAC, ancien collège des Jésuites transformé pendant près de deux siècles en hôpital – racontent le corps anonyme, métamorphosé par la douleur et la guérison.


Commissaire : Marie Griffay, directrice du Frac Champagne Ardenne


Avec le soutien du Mondriaan Fonds et de l’ambassade du royaume des Pays-Bas.

EVELYN TAOCHENG WANG

Née en 1981 à Chengdu, Chine. Vit et travaille à Rotterdam, Pays-Bas. Après des études de peinture en Chine, puis des études à l’école d’art Städelschule de Francfort, Evelyn Taocheng Wang intègre De Ateliers à Amsterdam de 2012 à 2014. Elle expose au ICA (Londres, 2017), au KW Institute for Contemporary Art (Berlin, 2018), au S.M.A.K. (Gand, 2019), au Witte de With (Rotterdam, 2019), exposition pour laquelle elle remporte le Dolf Henkes Prize. Elle réalise des performances, notamment présentées au Stedelijk Museum (Amsterdam, 2015) et à la Documenta14 (Cassel, 2017). Sa prochaine performance aura lieu au FRAC Champagne-Ardenne le 9 février 2020 à l’occasion du festival FAR away. 

*Deuxième chapitre du projet Four Season of Women Tragedy, initié à la galerie Fons Welter, Amsterdam, 2017.

A l’occasion de WEFRAC#4 :


– Vendredi 15 novembre
18h30 – 20h30
: « L’art du thé », découverte avec Caiyun Song d’un art centenaire qui sublime le goût du thé (gratuit sur réservation).

Caiyun Song
Maître de Thé


Dotée d’un savoir-faire acquis au fil du temps, Caiyun Song, originaire de Chine, fait partie des rares spécialistes à maîtriser les secrets de cérémonies des thés de son pays natal. Imprégnée de la culture du thé depuis son enfance, elle est titulaire de Diplômes de Maître de Thé, et également fondatrice de CAIYUN TEA.

Rencontrez Caiyun Song le vendredi 15/11 à 18h30 pour une découverte et dégustation de thé chinois autour de l’exposition Diffuser l’élégance d’Evelyn Taocheng Wang.

– Samedi de 10h à 12h

Atelier de pratique artistique pour les adultes

Images fixes ou en mouvement, son, sculptures ou performances, laissez-vous guider dans l’univers singulier de Thomas Schmahl lors d’un atelier réalisé avec l’artiste.

Thomas Schmahl (1994), artiste, est diplômé de l’ESAD de Reims. En 2019, il a participé à la 13e édition de la Biennale de Mulhouse et a reçu le Prix de la jeune création pour son installation/performance La coupe de rien.

Atelier gratuit sur réservation


– Samedi et Dimanche de 14h à 18h
FFCC33
de Gilles Stassart

FFCC33 est le code numérique du jaune de la fleur Sichuan dont la saveur est électrique… Cette installation sonore, visuelle et gustative, créée par Gilles Stassart en 2016 au Japon, met en scène le rapport entre l’alimentation et les médias à l’heure du numérique et de l’information continue.

Gilles Stassart (1967), écrivain, artiste, cuisinier vit et travaille à Gunma au Japon

Infos pratiques :

Diffuser l’élégance/ Evelyn Taocheng Wang

jusqu’au 23 février

https://www.frac-champagneardenne.org/