Galeristes, 4ème édition

Stand de la galerie Hors Cadre (Lille)

“Cette année la FIAC se tient pendant Galeristes !” telle est l’une des accroches de la foire. Ils n’ont peur de rien..en attendant Stéphane Corréard a su trouver sa place dans le paysage ultra concurrentiel de la semaine de l’art.

Gilles Aillaud, Anthologie de l’art français (galerie Loevenbruck)

L’Anthologie de l’art français qui court sur une frise le long des propositions est une belle idée, 16 solos shows. Les galeries peuvent ou non y participer. Yvon Lambert (nouvel entrant) y propose Nathalie du Pasquier actuellement exposée au Palais de Tokyo. Claire Gastaud (Clermont Ferrand) y présente Tania Mouraud à cette occasion, de même Véra Molnar par Oniris (Rennes) ou Vincent Bioulès par La Forest Divonne dans la continuité de la remarquable exposition du musée Fabre cet été. A noter également Sémiose qui propose la série des gouaches des Brigades du Tigre d’André Raffay.

Double V, Caroline Denervaud

L’on remarque :

-Double V galerie (Marseille) l’univers ultra dynamique d’Alexandra Benjamin Navet (chez Benjamin, les enseignes de Thierry Liégeois qu’il récupère de restaurants chinois et les gouaches de Caroline Denervaud.

-Thierry Bigaignon (Paris) avec les photogrammes d’Henri Foucault qui jouent de notre perception.

-Cédric Bacqueville (Lille) : Raphaël Denis que l’on a vu au Centre Pompidou qui a acquis son installation Coffre n°7 en hommage à Paul Rosenberg. Coup de coeur pour le photographe Nicolas Dhervillers et son univers silencieux plein de simulacres.

-Guido Romero Pierini (Paris) : Marion Bataillard qui met en scène une sexualité joyeuse et crue, plaçant le corps dans une posture mystique et sacrificielle. Christine Safa, franco-libanaise diplômée des Beaux Arts de Paris qui joue de la couleur et des traumatismes de la guerre

-Faure Beaulieu : les architectures de François Machado (Salon de Montrouge, prix Maif), et Thomas Van Reghem (Beaux Arts de Paris) passeur, ethnologue-poète, nomade il travaille la ruine, le feu, la matière.

-Galerie C (Neuchatel) Nicolas Darrot passionné de robotique et par le vivant, ses œuvres entre cabinet de curiosités questionnent notre rapport à l’humain. Sarah Jérôme, danseuse, part de ce terreau pour livrer dans ses peintures des fugues audacieuses.

-Hors Cadre (Lille) : Rebecca Brodskis pointe dans ses grandes figures isolées la perte de repères de l’ultra moderne solitude. Clara Rivault plus dans l’intime avec des bronzes qui achoppent nos certitudes et Louis Granet.

SONY DSC Clara Rivault, Hors Cadre

-Binome (Paris): Thibault Brunet (Révélation Livre d’artiste 2019) exposé au BAL, multiple primé, poursuit son exploration de la réalité virtuelle dans des zones de conflits. Lisa Sartorio déjà exposée au Palais de Tokyo interroge aussi notre rapport aux images en réponse au flux constant qui nous entoure.

-A1043 (Paris) : coup de coeur pour les “Protected vases” de David Dubois et le designer hollandais Lucas Maassen (The Design Academy Eindhoven).

David Dubois, A1043

-Meyer Zevil Art Projects avec le redoutable duo Laura Botterau & Marine Fiquet pour qui l’enfance tient plus du cauchemar que d’un paradis perdu ! La galerie se lance dans une nouvelle aventure en Bretagne, à la Ferme du Golf de Lancieux.

Infos pratiques :

Galeristes

jusqu’au 20 octobre

Carreau du Temple

http://galeristes.fr/