« The Show is Over », Wu Tsang Lafayette Anticipations

« Plus on lit toute cette beauté, plus on est illisible »

The Show is over, 2020. Vue de l’exposition visionary company © Lafayette Anticipations, Fondation des Galeries Lafayette, Paris. Photo : Pierre Antoine

Alors que Lafayette Anticipations, Fonds de dotation Famille Moulin vient d’annoncer une importante donation au Musée d’Art moderne de Paris ; cinq œuvres d’artistes femmes internationales (Pauline Curnier Jardin, Trisha Donnelly, Marguerite Humeau, Anne Imhof et Mélanie Matranga), suite à la présentation des œuvres dans le cadre de l’exposition « YOU » au MAM en octobre 2019, l’artiste et activiste américaine Wu Tsang fait l’objet d’un solo show en miroir de l’espace de Rem Koolhaas très abouti.

The Show is over, 2020. Vue de l’exposition visionary company © Lafayette Anticipations, Fondation des Galeries Lafayette, Paris. Photo : Pierre Antoine

Pour cette première exposition en France, Wu Tsang nous entraine dans une féérie nocturne poétique entre musique, danse, théâtre, cinéma, où il est question de la blackness et ses assignations politiques dans une relecture magistrale de l’histoire et de l’œuvre de James Baldwin. L’artiste qui revendique sa résistance en tant que personne noire, queer et constamment oppressée, s’empare des rapports de pouvoir pour révéler des histoires collectives marginalisées et alternatives.

The more we read all that beauty, the more unreadable we are, 2020. Vue de l’exposition visionary company © Lafayette Anticipations, Fondation des Galeries Lafayette, Paris. Photo : Pierre Antoine

Le projet Visionary company est construit à partir de l’installation monumentale The Show is Over, au titre prémonitoire. Cet opus sous forme d’opéra, a été tourné au Schauspielhauss de Zurich dans le cadre d’une résidence de création du collectif de performance : Moved by the Motion, fondé par l’artiste. Groupe interdisciplinaire itinérant, Moved by the Motion s’agrandit constamment. Le tournage s’est fait la veille du confinement, comme le souligne l’artiste, sur la base du poème de l’un des collaborateurs Fred Moten : « Come on, get it ! ». Autre résonance forte alors que le Black Lives Matter se soulevait.

Safe space, 2014. Vue de l’exposition visionary company  © Lafayette Anticipations, Fondation des Galeries Lafayette, Paris. Photo : Pierre Antoine

Le décor du club queer historique (long métrage Wildness  2012) The Silver Plater, épicentre de l’activisme communautaire à Los Angeles que Wu Tsang fonde et co-organise a un rôle décisif dans son œuvre et sa carrière.

Dans une scénographie très fluide, le spectateur franchit un certain nombre d’environnements  et d’états de porosité qui agissent sur ses sens. Perspectives en trompe l’œil, escalier sans fin et impossible du savant britannique Penrose, l’espace devient mutant.  Trauma, résistance, la vision se brouille en un futur dystopique. Comme une métamorphose constante de nos identités plurielles et perpétuelle négociation de notions telles que la race, la genre, la classe sociale, la gentrification et la perte d’authenticité. Cette déambulation pleine d’improvisations entre transparence et opacité continue d’agir longtemps après la visite.

Lafayette Anticipations est fermée depuis le 30 octobre suite aux mesures gouvernementales mais large programmation digitale de discussions, performances et concerts autour de la construction de mondes communs :

ReBond
Tout savoir sur visionary company de Wu Tsang

Warm Up Session avec Nacera Belaza
Diffusion jeudi 26 novembre à 19h

Initialement prévue avec une quinzaine de participant.e.s, cette Warm Up Session est désormais proposée en format vidéo. Nacera Belaza propose un échauffement autour du “mouvement libérateur” puis la chorégraphe retrouvera Madeleine Planeix-Crocker, curatrice des Warm Up Sessions, pour une discussion à l’occasion de sa prochaine création L’onde, à voir à la MC93 du 17 au 20 décembre 2020. Cette Warm Up Session est l’occasion pour Nacera Belaza de partager l’un des pilliers de sa pratique, à savoir la répétition comme catalyseur de mouvements et de rassemblements.


Mixtape de ASMARA
Diffusion jeudi 3 décembre à 19h
Compositrice de la bande originale de The show is over, l’installation principale de l’expositon de Wu Tsang, ASMARA (alias Asma Maroof) est une musicienne électronique, DJ et productrice. Elle est aussi connue sous l’alias Nguzunguzu, duo formé avec Daniel Pineda à Los Angeles, qui explore les ambiances sonores dystopiques.
À l’occasion de l’exposition visionary company, elle nous offre un mix à la tracklist évocatrice, mêlant accents jazz d’avant garde et nappes électroniques vaporeuses.


Rencontre avec Tosh Basco et Hypatia Vourloumis
Introduction de Wu Tsang

Diffusion jeudi 10 décembre à 19h 
Une rencontre entre la performeuse Tosh Basco et Hypatia Vourloumis, théoricienne de la performance et autrice du catalogue qui accompagne l’exposition de Wu Tsang.
La discussion sera précédée d’une introduction de Wu Tsang.

Instagram @LafayetteAnticipations

https://www.lafayetteanticipations.com/