Lucie Picandet, lauréate Drawing Now 2019, exposée au Drawing Lab Paris

Repérée et exposée pour la première fois par Eve de Medeiros (DDESSIN) Lucie Picandet a depuis fait du chemin. Lauréate du prix Emerige en 2015 et du Prix Drawing Now en 2019. Exposée au Palais de Tokyo et à la Galerie GP & N Vallois, c’est un plaisir de la retrouver à l’invitation de Christine Phall (Drawing Now) au Drawing Lab Paris. Ses “émophones” sont devenus une marque de fabrique entre cadavres exquis et écriture surréaliste.


“Tiré du titre de ma nouvelle écrite en 2011, Le Soir du Poulpe est également un projet de court métrage en cours de réalisation. Dans cette exposition, vous pourrez voir les planches du story-board, avant d’entrer dans l’une des pièces du décor : une chambre de bonne parisienne où la protagoniste écrit justement la nouvelle Le Soir du Poulpe. Le héros de son ancien roman Celui que je suis, est mort sur son lit après avoir été refusé par toutes les maisons d’édition.”

L’espace-temps est un mollusque très affectueux et plein de surprises qui s’est émancipé de son coquillage par la force des choses. En fouillant dans ses entrailles, on comprend mieux dans quel abîme les humains sont fourrés. Quant à nous, pauvres agents saxiphrages, esclaves du bon vouloir de l’écrivaine qui n’a de cesse de nous jeter contre les pierres de sa parole inlangue, nous sommes les vaisseaux d’or du poulpe. C’est lui qui, à coup de cerveaux ventousés, nous envoie dans les couloirs immenses, les anneaux et les grands toboggans de la mémoire d’Hui, où tombent en catastrophe, et le sujet et la raison, pour faire émerger le souvenir, si lointain et insignifiant soit-il. Les sens se rassemblent, un son, une lumière, une sensation, et voilà la réminiscence. Soudain, ce court instant passé devient immense, il devient toute la pensée, tout ce qu’on peut mettre dedans. Et voilà que l’infime et immémoriale pépite enfouie au fond du poulpe, s’est déployée le long de son tentacule; ce, de telle manière que, depuis plusieurs années, sans le savoir, c’était sur lui que reposait la moindre de ses pensées. 

A signaler le Mois du Dessin par DRAWING NOW Art Fair en écho à la foire qui ouvrira sa 13ème édition avec 71 galeries et 15 pays représentés.

La planète de Christine Phall et Carine Tissot s’agrandit ! 

Infos pratiques :

Lucie Picandet Le Soir du Poulpe
Du 30.01 au 20.02
Drawing Lab Paris 

17 rue de Richelieu 75001 Paris

drawinglabparis.com